espace presse espace exposants
Edition 2020 La Roche-sur-Foron Du 24 au 27 nov 2020 Ajouter ces dates à mon agenda électronique 24-11-2020 9:00:00 27-11-2020 18:00:00 40 SIMODEC 2020 Salon International de la Machine-Outil de Décolletage
SIMODEC, CATALYSEUR DE PERFORMANCE !
Valoriser. Innover. Echanger.
Parc des Expositions - 74800 La Roche-sur-Foron (France) ROCHEXPO false DD/MM/YYYY
En 1 clic Visiter Listing exposants Actualité simodec

Nommés dans la catégorie Services à l'Industrie 4.0 et Logiciels

DP TECHNOLOGY, ESPRIT logiciel FAO 

L’intelligence artificielle entre au coeur de la programmation machine
Concepteur de la solution logicielle de FAO – Fabrication Assistée par Ordinateur – ESPRIT®, l’éditeur américain DP Technology a été nominé par le jury des trophées de l’innovation du Simodec pour la dernière évolution de ce logiciel.


Le moteur, c'est-à-dire la mémoire vive du logiciel ESPRIT est basée sur des fonctions faisant appel à l’intelligence artificielle (IA). Le moteur à intelligence artificielle utilise des algorithmes avancés de gestion machine qui apportent des avantages certains d’adaptation de la programmation des usinages à l’environnement machine, aussi bien qu’à son comportement. La prise en compte de l’environnement et des limites de la machine est ainsi alimentée par les algorithmes de l’IA. Par exemple, si la configuration de la machine change, le moteur du logiciel ESPRIT met à jour le programme en tenant compte des nouvelles capacités physiques de la machine-outil. De la même manière, si un outillage ou un accessoire est rajouté, le moteur AI en tient compte afin d’éviter une collision. Dans le domaine des machines de décolletage, l’intelligence artificielle synchronise et séquence automatiquement le programme pour une utilisation optimale d’une machine multicanaux, permettant de réduire le temps d’usinage. Le moteur à intelligence artificielle d’Esprit intègre de nouveaux cycles d’usinage adaptatifs, pour effectuer toutes les opérations de fraisage, tournage, de contrôle-mesure, d’opération additive et de manipulation automatique des pièces sur n’importe quelle machine de fraisage, de tournage, de décolletage ou d’usinage combiné, selon l’éditeur. La quatrième génération de la FAO ESPRIT est en attente de brevet. La description des fonctionnalités d’intelligence artificielle faite par son éditeur pourrait constituer un changement fondamental dans la façon de piloter les machines. Tout en simplifiant la programmation, cette FAO devrait augmenter la durée de vie des outils en réduisant les temps de cycles. L’intelligence artificielle avec des algorithmes avancés permet aussi le machine-learning, c’est-à-dire que le moteur du logiciel apprends comment la machine fonctionne, en tire une expérience, l’enregistre et la met ensuite à profit pour améliorer les programmes existants et ceux à venir.

C’est le présage d’une nouvelle manière de produire selon l’industrie 4.0.

ELLISTAT, logiciel nouvelle version Ellisetting Auto

 

 

 

Automatisation du réglage des machines les plus complexes
Start-up haut-savoyarde créée en 2017, Ellistat a été nominée par le jury des trophées de l’innovation du Simodec pour l’évolution de son logiciel Ellisetting dans sa version Ellisetting Auto.

Issu de recherche du laboratoire SYMME de l’université de Savoie, le logiciel Ellisetting est basé sur des algorithmes d’intelligence artificielle automatisant le réglage des machines-outils grâce à la méthode APC, Automated Pilot Control. L’APC est une évolution du SPC, visant à piloter un procédé de production par un moyen logiciel et permettant d’obtenir de meilleurs résultats de productivité et de qualité qu’avec le SPC traditionnel. Assurant l’ajustage simultané de dizaines de correcteurs d’outils, il corrige les dérives à l’aide d’une fonction d’amortissement, issue d’un algorithme de machine learning. Centrée sur la cible de la cote fonctionnelle, la correction dérive beaucoup moins vers les limites de la carte de contrôle. Ellisetting a déjà permis de fiabiliser les corrections d’outils, en divisant les temps de réglage par 4 et en ramenant le nombre de pièces de réglage à une seul, pour le démarrage d’une production. Jusqu’à l’apparition d’Ellisetting Auto, le régleur conservait la main pour corriger les dérives d’après les calculs proposés par Ellisetting. Désormais, Ellisetting Auto assure la continuité numérique depuis la conception des pièces jusqu’à leur production, en calculant automatiquement les corrections d’outils à partir du modèle numérique défini en CAO avec ses tolérances de cotation. Révolutionnaire, l’innovation proposée par Ellisetting Auto permet de piloter une machine-outil pour la production d’une pièce simple à complexe, sans configuration préalable. La commande numérique de la machine doit être reliée à un système de mesure lui transmettant les cotes définies, pour que le logiciel intégré ou relié à celle-ci puisse piloter ces corrections. Ellisetting Auto est la première application utilisant conjointement les définitions de conception par CAO avec celles de programmation-machine en FAO pour appliquer automatiquement les corrections automatiques définies par l’APC.

Elle préfigure la disparition des claviers des machines-outils dédiées à la production, qui ne seront utile qu’à la seule entrée de l’adresse IP.